La baguette de coudrier




La baguette de coudrier Conte merveilleux

Un conte des frères Grimm
8.8/10 - 16 votes
La baguette de coudrier
Un après-midi, le petit Jésus s'était couché dans son berceau et s'était endormi. Sa mère s'approcha alors de lui et dit, en le regardant, pleine de joie: « Tu es allé te coucher, mon enfant, n'est-ce pas? Dors en paix, je vais aller dans la forêt pendant ce temps, pour te cueillir une poignée de fraises: je sais que cela te fera plaisir quand tu te réveilleras. » Dehors, dans la forêt, elle trouva un endroit où poussaient les plus belles fraises, mais quand elle se baissa pour en cueillir une, une vipère jaillit hors de l'herbe. La Vierge prit peur, laissa là les fraises et s'enfuit. La vipère la poursuivit, mais la mère de Dieu, vous vous en doutez bien, a su remédier à la situation: elle s'est cachée derrière un buisson de coudrier et resta là, immobile, jusqu'à ce que la vipère soit repartie se cacher. Elle cueillit ensuite les fraises puis, en prenant le chemin du retour, elle dit: « Comme le buisson de coudrier m'a servi de refuge cette fois, qu'il soit aussi le refuge des autres hommes à l'avenir. » Voilà pourquoi, depuis des temps immémoriaux, une tige verte de coudrier est la protection la plus sûre contre les vipères, les serpents et toutes les autres créatures qui rampent sur le sol.


*     *     *     *     *
0.00
imprimer imprimer   pdf pdf
grimmstories.com




Comparez deux langues:


en arrière
en avant
accueil














Donations are welcomed & appreciated.


Thank you for your support.