La belle Catherinelle et Pif Paf Poltrie




La belle Catherinelle et Pif Paf Poltrie Conte merveilleux

Un conte des frères Grimm
9.3/10 - 7 votes
La belle Catherinelle et Pif Paf Poltrie
- Bien le bonjour, Père Hollenthe.
- Merci bien, Pif Paf Poltrie.
- Pourrais-je épouser votre fille?
- Mais oui, si Mère Trait-la-Vache, frère Hautorgueil, sœur Tendre-Fromage et la belle Catherinelle sont d'accord, cela pourra se faire.
- Où est donc Mère Trait-la-Vache?
- Elle est à l'écurie et trait la vache.
- Bien le bonjour, Mère Trait-la-Vache.
- Merci bien, Pif Paf Poltrie.
- Pourrais-je épouser votre fille?
- Mais oui, si Père Hollenthe, frère Hautorgueil, sœur Tendre-Fromage et la belle Catherinelle sont d'accord, cela pourra se faire.
- Où est donc frère Hautorgueil?
- Il est dans la remise, à fendre du bois.
- Bien le bonjour, frère Hautorgueil.
- Merci bien, Pif Paf Poltrie.
- Pourrais-je épouser votre sœur?
- Mais oui, si Père Hollenthe, Mère Trait-la-Vache, sœur Tendre-Fromage et la belle Catherinelle sont d'accord, cela pourra se faire.
- Où est donc sœur Tendre-Fromage?
- Elle est au jardin, à couper des choux.
- Bien le bonjour, sœur Tendre-Fromage.
- Merci bien, Pif Paf Poltrie.
- Pourrais-je épouser votre sœur?
- Mais oui, si Père Hollenthe, Mère Trait-la-Vache, frère Hautorgueil et la belle Catherinelle sont d'accord, cela pourra se faire.
- Où est donc la belle Catherinelle?
- Elle est dans la chambre, à compter ses richesses.
- Bien le bonjour, belle Catherinelle.
- Merci bien, Pif Paf Poltrie.
- Veux-tu être ma fiancée?
- Mais oui, si Père Hollenthe, Mère Trait-la-Vache, frère Hautorgueil et sœur Tendre-Fromage sont d'accord, cela pourra se faire.
- Belle Catherinelle, combien as-tu dans ta dot?
- Quatorze pfennigs comptant, trois groschens et demi de dettes, une demi-livre de fruits séchés, une poignée de miettes, une poignée de carottes,
Et d'autres choses de cette sorte:
N'est-ce pas une belle dot?
Et toi, Pif Paf Poltrie, quel est ton métier? Es-tu tailleur?
- Bien mieux que cela.
- Cordonnier?
- Bien mieux.
- Paysan?
- Bien mieux.
- Menuisier?
- Bien mieux.
- Forgeron?
- Bien mieux.
- Meunier?
- Bien mieux.
- Faiseur de balais, peut-être?
- Oui, c'est ce que je suis: n'est-ce pas un beau métier?


*     *     *     *     *
0.00
imprimer imprimer   pdf pdf
grimmstories.com




Comparez deux langues:

Classification internationale d'Aarne-Thompson:


en arrière
en avant
accueil














Donations are welcomed & appreciated.


Thank you for your support.