Menterie de Diethmarsch




Menterie de Diethmarsch Conte merveilleux

Un conte des frères Grimm
9.4/10 - 38 votes
Menterie de Diethmarsch
Je vais vous raconter quelque chose. J'ai vu voler deux poulets rôtis, ils volaient vite, le ventre tourné vers le Ciel et le dos vers l'Enfer; une enclume et une pierre de meule traversaient le Rhin à la nage, tandis qu'une grenouille dévorait sur la glace un soc de charrue, en guise de repas de Pentecôte. Il y avait là trois gars qui voulaient attraper un lièvre et qui marchaient sur des béquilles et des échasses; le premier était sourd, le deuxième aveugle, le troisième muet, quant au quatrième, il était paralysé. Voulez-vous savoir ce qui se passa ensuite? L'aveugle vit le premier le lièvre traverser le champ en courant, le muet appela le paralysé, et celui-ci attrapa le lièvre par la peau du cou. Plusieurs personnes qui voulaient naviguer sur la terre ferme tendirent leur voile au vent et s'élancèrent à travers de grands champs; ils passèrent sur une haute montagne où ils se noyèrent misérablement. Une écrevisse mit un lièvre en fuite, et une vache était allongée tout en haut du toit où elle était montée. Dans ce pays, les mouches sont aussi grosses que les chèvres d'ici. Ouvre donc la fenêtre pour que tous ces mensonges puissent s'envoler!


*     *     *     *     *
0.00
imprimer imprimer   pdf pdf
grimmstories.com




Comparez deux langues:

Classification internationale d'Aarne-Thompson:


en arrière
en avant
accueil














Donations are welcomed & appreciated.


Thank you for your support.