Le valet avisé






Le valet avisé Conte merveilleux

Un conte des frères Grimm
6.9/10 - 15 votes
Le valet avisé
Comme un maître a de la chance et comme sa maison est bien tenue lorsqu'il a un valet intelligent qui écoute, certes, ce que son maître lui dit, mais qui agit autrement, en suivant plutôt ce que lui dicte sa propre sagesse. Un jour, Hans, un garçon malin de cette espèce, fut envoyé par son maître à la recherche d'une vache qui s'était égarée. Il était parti depuis longtemps, et son maître se dit: « Ah, ce bon Hans est si dévoué qu'il ne craint aucune peine dans son travail! » Mais comme il ne le voyait toujours pas revenir, le maître se mit à craindre qu'il ne lui soit arrivé quelque malheur, et il partit lui-même à sa recherche. Il dut le chercher longtemps, mais il aperçut finalement son valet qui courait çà et là dans un vaste champ.
- Eh bien, Hans, as-tu trouvé la vache que je t'ai envoyé chercher? dit le maître.
- Non, maître, répondit Hans, je n'ai pas trouvé la vache, mais je ne l'ai pas cherchée non plus.
- Qu'as-tu donc cherché, Hans?
- Quelque chose de mieux, et cette chose, j'ai réussi à la trouver.
- Qu'est-ce donc, Hans?
- Trois merles, répondit le valet.
- Et où sont-ils? demanda le maître.
- J'en vois un, j'entends le deuxième, et je poursuis le troisième, dit le valet avisé.
Que cela vous serve d'exemple: ne vous préoccupez pas de votre maître ni de ses ordres, mais faites plutôt ce qui vous passe par la tête et ce qui vous chante, et vous agirez alors aussi sagement que Hans le malin.


*     *     *     *     *
0.00
imprimer imprimer   pdf pdf
grimmstories.com




Comparez deux langues:

Classification internationale d'Aarne-Thompson:


en arrière
en avant
accueil














Donations are welcomed & appreciated.


Thank you for your support.