中文

傻瓜汉斯

FRANÇAIS

Hans le malin


汉斯的母亲问:"汉斯,你上哪儿去?""我去格蕾特那里。"汉斯回答说。 "要有礼貌啊,汉斯。""我一定会有礼貌的。再见,妈妈。""再见,汉斯。"汉斯来到格蕾特家。 "你好,格蕾特!""你好,汉斯!你带来什么好东西?""我什么都没带,倒想问你要点什么呢。"格蕾特给汉斯一根缝衣针。 汉斯于是说:"再见,格蕾特。""再见,汉斯。"
汉斯接过针,插在一辆装满干草的车上,跟在车后面回了家。 "晚上好,妈妈!""晚上好,汉斯!你上哪儿去了?""我到格蕾特家。""你带了什么给她?""什么都没带,反而要了点东西。""她给了你什么?""一根针。""针呢?""插在装草的车上了。""糟透了,汉斯,你应该把针扎在袖子上才对呀。""没关系,妈妈,下次我会注意的。"
"汉斯,你上哪儿去?""我去格蕾特那里。"汉斯回答说。 "要有礼貌啊,汉斯。""我会的。再见,妈妈。""再见,汉斯。"汉斯来到格蕾特家。 "你好,格蕾特!""你好,汉斯!你带来什么好东西?""我什么都没带,倒想问你要点什么呢。"格蕾特给汉斯一把刀。 "再见,格蕾特。""再见,汉斯。"汉斯接过刀,把它插在衣袖上回了家。 "晚上好,妈妈!""晚上好,汉斯!你上哪儿去了?""我在格蕾特家。""你带了什么给她?""什么都没带,反而要了点东西。""她给了你什么?"
"一把刀。""刀呢?"
"插在衣袖上了。""糟透了,汉斯,你应该把小刀装在口袋里才对呀。""没有关系,妈妈,下次我一定注意。""汉斯,你上哪儿去?""我去格蕾特那里。"汉斯回答说。 "要有礼貌啊,汉斯。""我会的。再见,妈妈。""再见,汉斯。"汉斯来到格蕾特家。 "你好,格蕾特!""你好,汉斯!你带来什么好东西?""我什么都没带,倒想问你要点什么呢。"格蕾特给汉斯一头小山羊。 "再见,格蕾特。""再见,汉斯。"汉斯接过山羊,把它的腿绑住,然后装在口袋里回家了。 "晚上好,妈妈!""晚上好,汉斯!你上哪儿去了?""我在格蕾特家。""你带了什么给她?""什么都没带,反而要了点东西。""她给了你什么?""一头小山羊。""羊呢?""装在口袋里了。""糟透了,汉斯,你应该把小山羊用一根绳子拴住才对呀。"
"没有关系,妈妈,下次我一定注意。"
"汉斯,你上哪儿去?""我去格蕾特那里。"汉斯回答说。
"要有礼貌啊,汉斯。"
"我会的。再见,妈妈。""再见,汉斯。"汉斯来到格蕾特家。 "你好,格蕾特!""你好,汉斯!你带来什么好东西?""我什么都没带,倒想问你要点什么呢。"格蕾特给汉斯一块烤肉。 "再见,格蕾特。""再见,汉斯。"汉斯接过肉,用绳子一路拖着回家了。 路上有狗跟在后面将肉吃了,所以等他到家时,手上只剩下了绳子,绑着的东西早没了。 "晚上好,妈妈!""晚上好,汉斯!你上哪儿去了?""我在格蕾特家。""你带了什么给她?""什么都没带,反而要了点东西。""她给了你什么?""一块肉。""肉在哪儿?""我把它绑在绳子上牵回来,可狗把它给吃了。""糟透了,汉斯,你应该把肉顶在头顶上拿回来才对呀。""没有关系,妈妈,下次我一定注意。""汉斯,你上哪儿去?""我去格蕾特那里。"汉斯回答说。 "要有礼貌啊,汉斯。""我会的。再见,妈妈。""再见,汉斯。"汉斯来到格蕾特家。 "你好,格蕾特!""你好,汉斯!你带来什么好东西?""我什么都没带,倒想问你要点什么呢。"格蕾特给汉斯一头小牛犊。 "再见,格蕾特。""再见,汉斯。"汉斯接过牛犊,把它顶在头上回家了。 "晚上好,妈妈!""晚上好,汉斯!你上哪儿去了?""我在格蕾特家。""你带了什么给她?""什么都没带,反而要了点东西。""她给了你什么?""一只牛犊。""牛犊呢?""我把它顶在头上,可它踢到我脸上来了。""糟透了,汉斯,你应该牵着它到牲口棚才对呀。"
"没有关系,妈妈,下次我一定注意。"
"汉斯,你上哪儿去?""我去格蕾特那里。"汉斯回答说。 "要有礼貌啊,汉斯。""我会的。再见,妈妈。""再见,汉斯。"汉斯来到格蕾特家。 "你好,格蕾特!""你好,汉斯!你带来什么好东西?""我什么都没带,倒想问你要点什么呢。"格蕾特对汉斯说:"我跟你去吧。"汉斯领着格蕾特,用一根绳子拴住,牵着她到饲料槽边,把她拴牢了。 然后汉斯来到母亲跟前。 "晚上好,妈妈!""晚上好,汉斯!你上哪儿去了?""我在格蕾特家。""你带了什么给她?""什么都没带。""她给了你什么?""什么都没给,她跟着我来了。""那你把格蕾特留在哪儿了?""我用绳子把她拴着牵回来放到牲口棚里了,还扔了些草给她。"
"糟透了,汉斯,你应该报以友好的眼光才对呀。""没有关系,妈妈,我一定改正。"
汉斯跑到牲口棚里把所有牲口的眼睛都挖出来扔到格蕾特脸上。 格蕾特火透了,挣开绳索跑了,再也不肯嫁给汉斯做新娘了。
- Où vas-tu, Hans? lui demande sa mère.
- Chez Gretel, répond Hans.
- Bon vent, Hans.
- Tout ira bien, va. Au revoir, mère.
- Au revoir, Hans.
Hans arrive chez Gretel.
- Bonjour, Gretel.
- Bonjour, Hans.
- Que m'apportes-tu?
- N't'apporte rien. Veux qu'tu m'donnes quequ'chose. Gretel offre une aiguille à Hans.
- Au revoir, Gretel,
- Au revoir, Hans.
Hans prend l'aiguille, la pique dans une charrette de foin et rentre chez lui en suivant la charrette.
- Bonsoir, mère.
- Bonsoir, Hans. Où es-tu allé?
- Suis allé chez Gretel.
- Que lui as-tu apporté?
- Rien apporté, m'a donné quequ'chose.
- Que t'a donné Gretel?
- M'a donné une aiguille.
- Où as-tu mis l'aiguille, Hans?
- L'ai piquée dans l'charrette de foin.
- Tu as agi sottement, Hans: tu aurais dû la piquer dans ta manche.
- Pas grave, frai mieux la prochaine fois.

- Où vas-tu, Hans?
- Chez Gretel, mère.
- Bon vent, Hans.
- Tout ira bien, va. Au revoir, mère.
- Au revoir, Hans.
Hans arrive chez Gretel.
- Bonjour, Gretel.
- Bonjour, Hans.
- Que m'apportes-tu?
- N't'apporte rien. Veux qu'tu m'donnes quequ'chose. Gretel offre un couteau à Hans.
- Au revoir, Gretel,
- Au revoir, Hans.
Hans prend le couteau, le pique dans sa manche et rentre chez lui.
- Bonsoir, mère.
- Bonsoir, Hans. Où es-tu allé?
- Suis allé chez Gretel.
- Que lui as-tu apporté?
- Rien apporté, m'a donné quequ'chose.
- Que t'a donné Gretel?
- M'a donné un couteau.
- Où as-tu mis le couteau, Hans?
- L'ai piqué dans ma manche.
- Tu as agi sottement, Hans: tu aurais dû le mettre dans ton sac.
- Pas grave, frai mieux la prochaine fois.

- Où vas-tu, Hans?
- Chez Gretel, mère.
- Bon vent, Hans.
- Tout ira bien, va. Au revoir, mère.
- Au revoir, Hans.
Hans arrive chez Gretel.
- Bonjour, Gretel.
- Bonjour, Hans.
- Que m'apportes-tu?
- N'f apporte rien. Veux qu'tu m'donnes quequ'chose. Gretel offre à Hans une jeune chèvre.
- Au revoir, Gretel.
- Au revoir, Hans.
Hans prend la chèvre, lui attache les pattes et la fourre dans son sac. Quand il arrive chez lui, elle est morte étouffée.
- Bonsoir, mère.
- Bonsoir, Hans. Où es-tu allé?
- Suis allé chez Gretel.
- Que lui as-tu apporté?
- Rien apporté, m'a donné quequ'chose.
- Que t'a donné Gretel?
- M'a donné une chèvre.
- Où est la chèvre, Hans?
- L'ai mise dans mon sac.
- Tu as agi sottement, Hans: tu aurais dû l'attacher à une corde.
- Pas grave, frai mieux la prochaine fois.

- Où vas-tu, Hans?
- Chez Gretel, mère.
- Bon vent, Hans.
- Tout ira bien, va. Au revoir, mère.
- Au revoir, Hans.
Hans arrive chez Gretel.
- Bonjour, Gretel.
- Bonjour, Hans.
- Que m'apportes-tu?
- N't'apporte rien. Veux qu'tu m'donnes quequ'chose. Gretel offre à Hans un morceau de lard.
- Au revoir, Gretel.
- Au revoir, Hans.
Hans prend le lard, l'attache à une corde et le traîne derrière lui. Les chiens le suivent et dévorent le lard. Quand il arrive chez lui, il a la corde dans sa main, mais il n'y a plus rien au bout.
- Bonsoir, mère.
- Bonsoir, Hans. Où es-tu allé?
- Suis allé chez Gretel.
- Que lui as-tu apporté?
- Rien apporté, m'a donné quequ'chose.
- Que t'a donné Gretel?
- M'a donné un morceau de lard.
- Où est le lard, Hans?
- L'ai attaché à une corde, l'ai ramené à la maison, chiens l'ont mangé.
- Tu as agi sottement, Hans: tu aurais dû poser le lard sur ta tête.
- Pas grave, frai mieux la prochaine fois.

- Où vas-tu, Hans?
- Chez Gretel, mère.
- Bon vent, Hans.
- Tout ira bien, va. Au revoir, mère.
- Au revoir, Hans.
Hans arrive chez Gretel.
- Bonjour, Gretel.
- Bonjour, Hans.
- Que m'apportes-tu?
- N't'apporte rien. Veux qu'tu m'donnes quequ'chose. Gretel offre à Hans un veau.
- Au revoir, Gretel.
- Au revoir, Hans.
Hans prend le veau, le pose sur sa tête, et le veau se met à lui piétiner le visage.
- Bonsoir, mère.
- Bonsoir, Hans. Où es-tu allé?
- Suis allé chez Gretel.
- Que lui as-tu apporté?
- Rien apporté, m'a donné quequ'chose.
- Que t'a donné Gretel?
- M'a donné un veau.
- Où est le veau, Hans?
- L'ai mis sur ma tête, m'a piétiné le visage.
- Tu as agi sottement, Hans: tu aurais dû mener le veau et l'amener à la mangeoire.
- Pas grave, frai mieux la prochaine fois.

- Où vas-tu, Hans?
- Chez Gretel, mère.
- Bon vent, Hans.
- Tout ira bien, va. Au revoir, mère.
- Au revoir, Hans.
Hans arrive chez Gretel.
- Bonjour, Gretel.
- Bonjour, Hans.
- Que m'apportes-tu?
- N't'apporte rien. Veux qu'tu m'donnes quequ'chose.
- Je veux venir avec toi.
Hans prend Gretel, l'attache à une corde, la mène devant lui, puis il la conduit devant la mangeoire et l'y attache. Puis il va trouver sa mère.
- Bonsoir, mère.
- Bonsoir, Hans. Où es-tu allé?
- Suis allé chez Gretel.
- Que lui as-tu apporté?
- Rien apporté, m'a donné quequ'chose.
- Que t'a donné Gretel?
- M'a rien donné, l'est venue avec moi.
- Où as-tu laissé Gretel?
- L'ai menée au bout d'une corde, l'ai attachée à la mangeoire, donné de l'herbe.
- Tu as agi sottement, Hans. Tu aurais dû lui lancer des regards tendres.
- Pas grave, f rai mieux la prochaine fois.
Hans va à l'étable, arrache les yeux de tous les veaux et de tous les moutons pour les jeter au visage de Gretel. Celle-ci se fâche, se dégage de ses liens et s'enfuit, alors qu'elle était la fiancée de Hans.




比較翻譯:













Donations are welcomed & appreciated.


Thank you for your support.