FRANÇAIS

Monsieur Korbès

ESPAÑOL

El señor Korbes


Il était une fois une petite poule et un petit coq qui voulaient partir en voyage ensemble. Le petit coq construisit alors une jolie charrette qui avait quatre roues rouges, et il y attela quatre petites souris. La petite poule et le petit coq grimpèrent dans la charrette et ils partirent ensemble. Peu de temps après, ils rencontrèrent un chat qui leur demanda:
- Où allez-vous?

Nous sortons,
Vers la maison de Monsieur Korbès nous allons,

répondit le petit coq.
- Prenez-moi avec vous, dit le chat.
- Très volontiers, répondit le petit coq. Installe-toi derrière; devant, tu risquerais de tomber.

Prenez bien garde à vous,
Pour ne pas salir mes jolies petites roues.
Petites roues, tournez,
Petites souris, sifflez,
Nous sortons,
Vers la maison de Monsieur Korbès nous allons.

Ils rencontrèrent ensuite une pierre à meule, puis un œuf, puis une cane, puis une épingle et enfin une aiguille, qui montèrent tous dans la charrette, eux aussi, et qui les accompagnèrent. Mais quand ils arrivèrent à la maison de Monsieur Korbès, celui-ci n'était pas là. Les petites souris rangèrent la charrette dans la grange, le petit coq et sa petite poule allèrent se poser sur un perchoir, le chat s'installa dans la cheminée, la cane dans la réserve d'eau*, l'œuf s'enroula dans le torchon, l'épingle se planta dans le coussin qui était sur la chaise, l'aiguille sauta sur le lit et alla se planter au beau milieu de l'oreiller, et la meule se posa au-dessus de la porte. À ce moment-là, Monsieur Korbès rentra chez lui, il s'approcha de la cheminée et voulut y faire du feu, mais le chat lui jeta des cendres au visage. Il se précipita à la cuisine pour se laver, mais la cane lui aspergea le visage d'eau. Il voulut se sécher avec le torchon, mais l'œuf roula à sa rencontre, il se cassa et lui colla les yeux, si bien qu'il ne put plus les ouvrir. Monsieur Korbès voulut se reposer et s'assit sur la chaise, mais alors l'épingle le piqua. Il se mit en colère et se jeta sur son lit, mais quand il posa la tête sur l'oreiller, l'aiguille le piqua, si bien qu'il poussa un cri et que, hors de lui, il voulut partir en courant de par le vaste monde. Mais quand il arriva près de la porte, la meule sauta sur lui et le tua. Ce devait être un bien méchant homme que ce Monsieur Korbès.
Éranse una vez una gallina y un gallito que decidieron salir juntos de viaje. El gallito construyó un hermoso coche de cuatro ruedas encarnadas y le enganchó cuatro ratoncitos. La gallinita y el gallito montaron en el carruaje y emprendieron la marcha. Al poco rato se encontraron con un gato, que les dijo:
- ¿Adónde vais?
Y respondió el gallito:
"Por esos mundos vamos;
la casa del señor Korbes es la que buscamos."
- Llevadme con vosotros -suplicó el gato.
- Con mucho gusto -respondió el gallito-. Siéntate detrás, no fuera que te cayeses por delante.
"Tened mucho cuidado,
no vayáis a ensuciar mi cochecito colorado.
Ruedecitas, rodad;
ratoncillos, silbad.
Por esos mundos vamos;
la casa del señor Korbes es la que buscamos."
Subió luego una piedra de molino; luego, un huevo; luego, un pato; luego, un alfiler y, finalmente, una aguja de coser; todos se instalaron en el coche y siguieron viaje. Pero al llegar a la casa del señor Korbes, éste no estaba. Los ratoncitos metieron el coche en el granero; el gallito y la gallinita volaron a una percha; el gato se sentó en la chimenea; el pato fue a posarse en la barra del pozo; el huevo se envolvió en la toalla; el alfiler se clavó en el almohadón de la butaca; la aguja saltó a la almohada de la cama, y la piedra de molino situóse sobre la puerta.
En éstas llegó el señor Korbes y se dirigió a la chimenea para encender fuego; pero el gato le llenó la cara de ceniza. Corrió a la cocina para lavarse, y el pato le salpicó de agua todo el rostro. Al querer secarse con la toalla, rodó el huevo y, rompiéndose, se le pegó en los ojos. Deseando descansar, sentóse en la butaca, pero le pinchó el alfiler. Encolerizado, se echó en la cama; pero al apoyar la cabeza en la almohada, clavósele la aguja. Furioso ya, se lanzó a la calle; mas, al llegar a la puerta, cayóle encima la piedra de molino y lo mató.
¡Qué mala persona debía de ser ese señor Korbes!




Comparez deux langues:













Donations are welcomed & appreciated.


Thank you for your support.