ITALIANO

Messer Babau

FRANÇAIS

Monsieur Korbès


C'era una volta un galletto e una gallinella che volevano fare un viaggio insieme. Il galletto costruì una bella carrozza con quattro ruote rosse, e vi attaccò quattro topolini. Poi salì con la gallinella e partirono. Incontrarono un gatto che disse loro: -Dove andate?- Il galletto rispose:-Via! Come saetta! A casa sua Messer Babau mi aspetta!--Prendetemi con voi- disse il gatto. Il galletto rispose: -Volentieri; sali dietro, per non rischiare di cadere davanti:Attenti voi! Udite! Le mie ruote rosse voglio pulite! Or devono girare! I ratti fischiare! E via! Come saetta! A casa sua Messer Babau mi aspetta!-Poi arrivarono una macina, un uovo, un'anatra, uno spillo e infine un ago. Tutti salirono in carrozza; ma quando giunsero a casa di Messer Babau, Messer Babau non c'era. I topolini condussero la carrozza nel fienile, il galletto e la gallinella volarono su di un bastone, il gatto si accomodò nel camino, l'anatra si appollaiò sul manico della pompa, lo spillo si conficcò nel cuscino della sedia, l'ago in quello del letto, la macina si mise sopra la porta e l'uovo si avvolse nell'asciugamano. In quel mentre ritornò a casa Messer Babau, andò al camino per accendere il fuoco e il gatto gli gettò in faccia la cenere. Allora corse in cucina per lavarsi ma, quando si avvicinò alla pompa, l'anatra gli schizzò l'acqua addosso; volle asciugarsi nell'asciugamano e l'uovo gli rotolò sulla faccia, si ruppe e gli impiastricciò gli occhi. Volle riposarsi e si mise a sedere, e lo punse lo spillo; allora incollerito andò a letto, ma come ebbe posato la testa sul cuscino, lo punse l'ago. Pieno di rabbia, si stava precipitando fuori di casa, ma quando giunse alla porta la macina saltò giù e l'ammazzò.
Il était une fois une petite poule et un petit coq qui voulaient partir en voyage ensemble. Le petit coq construisit alors une jolie charrette qui avait quatre roues rouges, et il y attela quatre petites souris. La petite poule et le petit coq grimpèrent dans la charrette et ils partirent ensemble. Peu de temps après, ils rencontrèrent un chat qui leur demanda:
- Où allez-vous?

Nous sortons,
Vers la maison de Monsieur Korbès nous allons,

répondit le petit coq.
- Prenez-moi avec vous, dit le chat.
- Très volontiers, répondit le petit coq. Installe-toi derrière; devant, tu risquerais de tomber.

Prenez bien garde à vous,
Pour ne pas salir mes jolies petites roues.
Petites roues, tournez,
Petites souris, sifflez,
Nous sortons,
Vers la maison de Monsieur Korbès nous allons.

Ils rencontrèrent ensuite une pierre à meule, puis un œuf, puis une cane, puis une épingle et enfin une aiguille, qui montèrent tous dans la charrette, eux aussi, et qui les accompagnèrent. Mais quand ils arrivèrent à la maison de Monsieur Korbès, celui-ci n'était pas là. Les petites souris rangèrent la charrette dans la grange, le petit coq et sa petite poule allèrent se poser sur un perchoir, le chat s'installa dans la cheminée, la cane dans la réserve d'eau*, l'œuf s'enroula dans le torchon, l'épingle se planta dans le coussin qui était sur la chaise, l'aiguille sauta sur le lit et alla se planter au beau milieu de l'oreiller, et la meule se posa au-dessus de la porte. À ce moment-là, Monsieur Korbès rentra chez lui, il s'approcha de la cheminée et voulut y faire du feu, mais le chat lui jeta des cendres au visage. Il se précipita à la cuisine pour se laver, mais la cane lui aspergea le visage d'eau. Il voulut se sécher avec le torchon, mais l'œuf roula à sa rencontre, il se cassa et lui colla les yeux, si bien qu'il ne put plus les ouvrir. Monsieur Korbès voulut se reposer et s'assit sur la chaise, mais alors l'épingle le piqua. Il se mit en colère et se jeta sur son lit, mais quand il posa la tête sur l'oreiller, l'aiguille le piqua, si bien qu'il poussa un cri et que, hors de lui, il voulut partir en courant de par le vaste monde. Mais quand il arriva près de la porte, la meule sauta sur lui et le tua. Ce devait être un bien méchant homme que ce Monsieur Korbès.




Confronta in due lingue:













Donations are welcomed & appreciated.


Thank you for your support.