ITALIANO

La bella Caterinella e Pum Pum Fracassino

FRANÇAIS

La belle Catherinelle et Pif Paf Poltrie


-Buon giorno, babbo Berlicchio.- -Mille grazie, Pim Pum Fracassino.- -Me la dareste la vostra figlia?- -Oh sì, se mamma Pastora, fratello Spocchione, sorella Caciottina e la bella Caterinella sono contenti, si può anche fare.--Dov'è mai andata la mamma Pastora?- -A munger la vacca già di buon'ora.--Buon giorno, mamma Pastora.- -Mille grazie, Pim Pum Fracassino.- -Me la dareste la vostra figlia?- -Oh sì, se babbo Berlicchio, fratello Spocchione, sorella Caciottina e la bella Caterinella sono contenti, si può anche fare.--E dov'è quello senza cervello?- -A spaccar legna da buon fratello.--Buon giorno, fratello Spocchione.- -Mille grazie, Pim Pum Fracassino.- -Me la dareste la vostra sorella?-.

-Oh sì, se babbo Berlicchio, mamma Pastora, sorella Caciottina e la bella Caterinella sono contenti, si può anche fare.--E la sorella dove si è cacciata?- -E' giù nell'orto che taglia insalata.--Buon giorno, sorella Caciottina.- -Mille grazie, Pim Pum Fracassino.- -Me la dareste la vostra sorella?-.

-Oh sì, se babbo Berlicchio, mamma Pastora, fratello Spocchione e la bella Caterinella sono contenti, si può anche fare.--Caterinella, sai dove sta?- -Conta e riconta la dote che ha.--Buon giorno, bella Caterinella.- -Mille grazie, Pim Pum Fracassino.- -Vorresti diventare la mia innamorata?-.

-Oh sì, se babbo Berlicchio, mamma Pastora, fratello Spocchione, sorella Caciottina sono contenti, si può anche fare.- -Bella Caterinella, quanto hai di dote?- -Quattordici centesimi in contanti, tre soldi e mezzo di debiti, mezzo chilo di mele secche, una manciata di prugne secche, e una di radici e non soltanto quella, sono o non sono una Damigella?Pim Pum Fracassino, che mestiere fai? Forse il sarto?- -Ancora meglio!- -Il calzolaio?- -Ancora meglio!- -Il contadino?- -Ancora meglio!- -Il falegname?- -Ancora meglio!- -Il fabbro?- -Ancora meglio!- -Il mugnaio?- -Ancora meglio!- -Fai forse le scope?- -Sì, proprio così, non è forse un bel mestiere?-.
- Bien le bonjour, Père Hollenthe.
- Merci bien, Pif Paf Poltrie.
- Pourrais-je épouser votre fille?
- Mais oui, si Mère Trait-la-Vache, frère Hautorgueil, sœur Tendre-Fromage et la belle Catherinelle sont d'accord, cela pourra se faire.
- Où est donc Mère Trait-la-Vache?
- Elle est à l'écurie et trait la vache.
- Bien le bonjour, Mère Trait-la-Vache.
- Merci bien, Pif Paf Poltrie.
- Pourrais-je épouser votre fille?
- Mais oui, si Père Hollenthe, frère Hautorgueil, sœur Tendre-Fromage et la belle Catherinelle sont d'accord, cela pourra se faire.
- Où est donc frère Hautorgueil?
- Il est dans la remise, à fendre du bois.
- Bien le bonjour, frère Hautorgueil.
- Merci bien, Pif Paf Poltrie.
- Pourrais-je épouser votre sœur?
- Mais oui, si Père Hollenthe, Mère Trait-la-Vache, sœur Tendre-Fromage et la belle Catherinelle sont d'accord, cela pourra se faire.
- Où est donc sœur Tendre-Fromage?
- Elle est au jardin, à couper des choux.
- Bien le bonjour, sœur Tendre-Fromage.
- Merci bien, Pif Paf Poltrie.
- Pourrais-je épouser votre sœur?
- Mais oui, si Père Hollenthe, Mère Trait-la-Vache, frère Hautorgueil et la belle Catherinelle sont d'accord, cela pourra se faire.
- Où est donc la belle Catherinelle?
- Elle est dans la chambre, à compter ses richesses.
- Bien le bonjour, belle Catherinelle.
- Merci bien, Pif Paf Poltrie.
- Veux-tu être ma fiancée?
- Mais oui, si Père Hollenthe, Mère Trait-la-Vache, frère Hautorgueil et sœur Tendre-Fromage sont d'accord, cela pourra se faire.
- Belle Catherinelle, combien as-tu dans ta dot?
- Quatorze pfennigs comptant, trois groschens et demi de dettes, une demi-livre de fruits séchés, une poignée de miettes, une poignée de carottes,
Et d'autres choses de cette sorte:
N'est-ce pas une belle dot?
Et toi, Pif Paf Poltrie, quel est ton métier? Es-tu tailleur?
- Bien mieux que cela.
- Cordonnier?
- Bien mieux.
- Paysan?
- Bien mieux.
- Menuisier?
- Bien mieux.
- Forgeron?
- Bien mieux.
- Meunier?
- Bien mieux.
- Faiseur de balais, peut-être?
- Oui, c'est ce que je suis: n'est-ce pas un beau métier?




Confronta in due lingue:













Donations are welcomed & appreciated.


Thank you for your support.