ESPAÑOL

La platija

FRANÇAIS

La sole


Hacía ya mucho tiempo que los peces andaban descontentos, a causa del desorden que entre ellos reinaba. Ninguno respetaba los derechos de los demás; cada cual nadaba a derecha o izquierda, a su capricho; pasaba entre los que iban juntos, o les obstruía el paso, y el más fuerte pegaba un coletazo al más débil, mandándolo a gran distancia; y esto cuando no se lo zampaba, sin más.
Cela faisait longtemps déjà que les poissons étaient mécontents du désordre qui régnait dans leur royaume. Nul ne se souciait des autres, chacun nageait à droite et à gauche comme cela lui chantait, passait entre ceux qui voulaient rester ensemble ou leur barrait la route, et le plus fort donnait au plus faible un coup de queue qui l'envoyait au loin, ou bien il l'avalait sans autre forme de procès. « Comme ce serait bien si nous avions un roi qui ferait régner chez nous le droit et la justice », disaient-ils, et ils se mirent d'accord pour désigner comme leur maître celui qui fendrait les flots le plus rapidement pour aller porter secours au plus faible.

- ¡Qué maravilloso sería tener un rey que impusiera el derecho y la justicia! - decíanse. Y convinieron en elegir por rey al que surcase las aguas con más rapidez y supiese prestar auxilio al débil.
Ils se placèrent donc en rangs sur la rive, et, à un signal que le brochet donna avec sa queue, ils s'élancèrent tous en même temps. Le brochet fila comme une flèche, suivi par le hareng, le goujon, le bar, la carpe et tous les autres, quel que soit leur nom. La sole aussi participait à la course, et espérait arriver au but.

En consecuencia, colocáronse en fila en la orilla y, a una señal que hizo el lucio con la cola, todos emprendieron la carrera. El lucio salió disparado como una flecha, y, con él el arenque, el gobio, la perla, la carpa y tantísimos otros. Hasta la platija se lanzó con los demás, con la esperanza de alcanzar la meta.
Un cri retentit soudain:

De pronto resonó la voz:
- Le hareng est en tête! Le hareng est en tête!

- ¡El arenque es el primero! ¡El arenque es el primero!
- Qui est en tête? cria d'un air méprisant la sole, qui était toute plate et malveillante, et qui était restée loin derrière. Qui donc est devant?

- ¿Quién es el primero? - preguntó, mohína, la achatada y envidiosa platija.
- Le hareng, le hareng, lui répondit-on.

- El arenque, el arenque - respondiéronle.
- Le hareng tout nu? cria la sole, jalouse. Le hareng tout nu?

- ¿Ese pelado de arenque? - protestó la envidiosa. Y desde aquel momento, en castigo, la platija tiene la boca torcida.
Et depuis ce temps-là, en punition, la sole a la bouche de travers.





Compare dos idiomas:













Donations are welcomed & appreciated.


Thank you for your support.