FRANÇAIS

Les miettes de pain sur la table

ESPAÑOL

Las migajas en la mesa


Le coq dit un jour à ses poules: «N'ayez pas peur et venez avec moi dans la cuisine. Nous picorerons les miettes de pain sur la table. Notre maîtresse n'est pas à la maison, elle est allée rendre visite à quelqu'un.» - «Non, non, non,» gloussèrent les poules, «tu sais bien qu'elle nous punit toujours sévèrement.» - «Mais venez donc, tenta de les persuader le coq, puisqu'elle n'en saura rien!» Et puis, elle ne nous donne jamais rien de bon à manger. Mais les poules répétèrent: «Pas question, nous n'avons aucune envie d'y entrer avec toi.» Mais le coq insista tant que, finalement, elles y allèrent, elles montèrent sur la table et picorèrent soigneusement toutes les miettes jusqu'à la dernière. À cet instant, la maîtresse de maison rentra à la maison, se saisit d'un bâton, les balaya de la table et les battit à en faire voler leurs plumes. Et lorsqu'elles furent à nouveau devant la maison, les poules reprochèrent au coq: «Cot, cot, c-o-o-t! Tu vois, co-co-com-bien tu as eu tort!» Et le coq se mit à rire: «Co-co-co-rico! S'est-il passé quelque chose? Mais je le savais d'avance!»
Un campesino dijo un día a sus mascotas: "Vengan al comedor y disfruten, coman de todas las migajas de pan que hay en la mesa. La señora ha salido a cumplir con algunas visitas. " Entonces las pequeñas mascotas dijeron: "No, no. No iremos. Si la señora lo llega a saber, nos castigará." - "Ella no sabrá nada de esto," dijo el campesino. "Vengan, después de todo ella nunca les da nada bueno." Y los perritos, meneando sus cabecitas, dijeron de nuevo: "Nopi, nopi, no iremos. Dejaremos eso donde está." Pero el campesino no los dejaba en paz, hasta que al fin fueron, subieron a la mesa y comieron todas las migajas que pudieron. Pero en ese momento llegó la señora, y revoloteó un pequeño látigo con gran destreza y los castigó severamente. Cuando salieron sollozando de la casa, los perritos dijeron al campesino: "¡Uh, uh, uh! ¿Viste...?" El campesino se rió y dijo: "Ji, ji, ji. ¿Y no era eso lo que esperaban...?" Y a ellos no les quedó más que salir corriendo.





Comparez deux langues:













Donations are welcomed & appreciated.


Thank you for your support.