ITALIANO

I dodici apostoli

FRANÇAIS

Les douze apôtres


Trecento anni prima della nascita di Cristo, viveva una madre che aveva dodici figli, ma era così povera e misera che non sapeva come tenerli in vita. Pregava il Signore ogni giorno di concederle che tutti i suoi figli vivessero sulla terra insieme al promesso Redentore. Dato che la loro miseria si faceva sempre più grande, li mandò uno dopo l'altro in giro per il mondo per guadagnarsi il pane. Il maggiore si chiamava Pietro: se ne andò e aveva già camminato per un intero giorno, quando capitò in un gran bosco. Cercò una via per uscirne, ma non la trovò e si addentrò sempre più, era così affamato che a stento si reggeva in piedi. Alla fine era tanto indebolito che dovette distendersi e credette di essere vicino a morire. D'un tratto gli fu accanto un bambino splendente, bello e gentile come un angelo. Il bimbo batté, le manine, sicché, egli dovette alzare gli occhi e guardarlo. Il bimbo disse: "Perché, te ne stai qui tutto triste?" - "Ah" rispose Pietro "vado in giro per il mondo a procurarmi il pane per poter vivere e riuscire a vedere il promesso Redentore: è il mio desiderio più grande." Il bimbo disse: "Vieni come me e il tuo desiderio sarà esaudito." Prese Pietro per mano e lo condusse in una caverna. Come entrarono tutto sfolgorava d'oro, d'argento e cristallo, e in mezzo c'erano dodici culle, l'una accanto all'altra. Allora l'angioletto disse: "Coricati nella prima e dormi un poco, io ti cullerò." Pietro ubbidì e l'angioletto gli cantò la ninna nanna e lo cullò finché, non fu addormentato. E, mentre dormiva, arrivò il secondo fratello, condotto anche lui dal suo angelo custode, e anche lui fu cullato finché, si addormentò. E così arrivarono anche gli altri, l'uno dopo l'altro, fino a quando tutti e dodici giacquero dormendo nelle culle d'oro. Dormirono per trecento anni, fino alla notte in cui nacque il Redentore. Allora si svegliarono, vissero con lui sulla terra e furono chiamati i dodici apostoli.
C'était trois cents ans avant la naissance de Notre Seigneur Jésus-Christ. Il y avait alors une mère qui avait douze fils, mais elle était si pauvre et si miséreuse qu'elle ne savait pas comment maintenir ses enfants en vie plus longtemps. Elle priait Dieu tous les jours de faire en sorte que tous ses fils se retrouvent ensemble sur terre avec le Sauveur dont la venue était promise. Lorsque sa misère se fit de plus en plus grande, elle les envoya de par le monde, l'un après l'autre, afin qu'ils gagnent leur pain. L'aîné s'appelait Pierre, il partit et avait déjà fait beaucoup de chemin, une journée entière de marche, quand il se retrouva dans une grande forêt. Il chercha une sortie mais il n'en trouva point, si bien qu'il s'égara de plus en plus. Et il avait si faim qu'il pouvait à peine tenir debout. À la fin, il fut si faible qu'il dut rester allongé et crut que sa mort était proche. Soudain apparut près de lui un petit garçon qui brillait, et qui était beau et gentil comme un ange. L'enfant frappa dans ses petites mains pour que Pierre lève les yeux et le regarde. Il lui parla alors ainsi:
- Pourquoi es-tu si désespéré?
- Ah, répondit Pierre, j'erre de par le monde et je cherche mon pain quotidien pour pouvoir encore voir le cher Sauveur qui nous est promis; c'est mon vœu le plus cher.
- Viens avec moi, répondit l'enfant, et ton vœu sera exaucé.
Il prit le pauvre Pierre par la main et le conduisit, en passant
entre de hautes montagnes, dans une grande grotte. Quand ils y entrèrent, tout y brillait d'or, d'argent et de cristal, et au milieu se trouvaient douze berceaux, l'un à côté de l'autre. Le petit ange dit alors: « Allonge-toi dans le premier berceau et dors un peu, je vais te bercer. » C'est ce que fit Pierre, et le petit ange lui chanta des chansons et le berça jusqu'à ce qu'il s'endorme. Et quand il fut endormi, son frère cadet arriva, guidé lui aussi par son ange gardien, et il fut bercé comme le premier; puis tous les autres arrivèrent chacun à leur tour, jusqu'à ce qu'ils soient tous couchés, endormis, dans les berceaux d'or. Ils dormirent alors trois cents ans, jusqu'à la nuit où le Sauveur de la Terre vint au monde. Alors ils se réveillèrent et furent sur la Terre avec lui, et on les appela les douze Apôtres.




Confronta in due lingue:













Donations are welcomed & appreciated.


Thank you for your support.