ITALIANO

La verga di nocciolo

FRANÇAIS

La baguette de coudrier


Una sera, mentre il Bambino Gesù dormiva nella sua culla, entrò sua Madre e, contemplandolo con tenerezza, gli disse: "Hai dormito, Figlio mio? Dormi tranquillo, mentre io vado nel bosco a raccogliere una manciata di fragole, così le potrai mangiare quando ti sveglierai." Nel bosco trovò un posto dove crescevano fragole bellissime, ma, mentre si stava chinando per coglierne una, dall'erba sbucò una vipera. Spaventata, lasciò la fragola e si mise a correre. Il serpente la inseguì, ma, come si può immaginare, la Madonna sapeva cosa fare: si nascose dietro un nocciòlo e rimase immobile fino a quando la vipera non se ne fu andata. Poi colse le fragole e, tornata a casa, disse: "Allo stesso modo che questa volta ha protetto me, così d'ora in poi il nocciòlo proteggerà gli uomini." È per questo che, fin dall'antichità, un ramo verde di nocciòlo è l'arma migliore contro le vipere, i serpenti e tutti gli animali che strisciano per terra.
Un après-midi, le petit Jésus s'était couché dans son berceau et s'était endormi. Sa mère s'approcha alors de lui et dit, en le regardant, pleine de joie: « Tu es allé te coucher, mon enfant, n'est-ce pas? Dors en paix, je vais aller dans la forêt pendant ce temps, pour te cueillir une poignée de fraises: je sais que cela te fera plaisir quand tu te réveilleras. » Dehors, dans la forêt, elle trouva un endroit où poussaient les plus belles fraises, mais quand elle se baissa pour en cueillir une, une vipère jaillit hors de l'herbe. La Vierge prit peur, laissa là les fraises et s'enfuit. La vipère la poursuivit, mais la mère de Dieu, vous vous en doutez bien, a su remédier à la situation: elle s'est cachée derrière un buisson de coudrier et resta là, immobile, jusqu'à ce que la vipère soit repartie se cacher. Elle cueillit ensuite les fraises puis, en prenant le chemin du retour, elle dit: « Comme le buisson de coudrier m'a servi de refuge cette fois, qu'il soit aussi le refuge des autres hommes à l'avenir. » Voilà pourquoi, depuis des temps immémoriaux, une tige verte de coudrier est la protection la plus sûre contre les vipères, les serpents et toutes les autres créatures qui rampent sur le sol.

Traduzione Gian Carlo Macchi, © Gian Carlo Macchi




Confronta in due lingue:













Donations are welcomed & appreciated.


Thank you for your support.