ENGLISH

The hand with the knife

FRANÇAIS

La main avec le couteau


There once lived a girl who had three brothers. The boys meant everything to their mother, and the girl was always put at a disadvantage and treated badly. Every day she had to go out to a barren heath to dig peat, which was used for cooking and heating. A dull old tool was all she had for that nasty work.

The little girl had an admirer, an elf who lived in a hill near her mother's house. Whenever she passed by that hill, the elf would stretch his hand out of a boulder and hold out a very sharp knife that had special powers and could cut through anything. She was able to dig out the peat quickly with that knife, go home with the required amount, and when she got to the boulder, she tapped on it twice. The hand would then reach out to take back the knife.

When the mother began to notice how quickly and effortlessly the girl brouhgt home the peat, she told the brothers that someone else had to be helping her with the work, otherwise it wouldn't be possible. The brothers stealthily followed her and saw how she got the magical knife, then caught up with her and forced her to give it to them. They headed back, struck the rock as the girl had done, and when the good elf stretched his hand out, they cut it off with his own knife. The bloody arm pulled back, and because the elf believed that his beloved had betrayed him, he was never seen again.
Il était une fois une petite fille qui avait trois frères. Ces derniers étaient ce que leur mère avait de plus cher, tandis que la fillette était toujours lésée et rudoyée. Elle devait se lever tôt tous les jours pour aller chercher, dans une lande desséchée, la tourbe dont ils avaient besoin pour faire la cuisine et pour se chauffer. En plus de cela, on lui donnait, pour faire ce travail pénible, un vieil outil émoussé.
Or la petite fille avait un fiancé, c'était un elfe qui habitait dans une colline près de la maison de sa mère. À chaque fois que la petite fille passait près de la colline, il sortait sa main de la falaise et lui tendait un couteau très tranchant, qui avait une force inouïe et qui pouvait tout couper. A l'aide de ce couteau, elle avait tôt fait de découper la tourbe, et quand elle repassait devant la falaise, elle y toquait deux fois, alors la main ressortait et reprenait le couteau.
Cependant, la mère s'aperçut que la fillette rapportait toujours la tourbe rapidement et facilement, et elle raconta aux frères que quelqu'un devait l'aider dans son travail, sinon, elle n'y arriverait pas. Ses frères la suivirent donc un jour et virent comment on lui donnait le couteau magique. Ils la rattrapèrent et le lui arrachèrent par la force. Ensuite, ils prirent le chemin du retour, frappèrent à la falaise comme elle avait coutume de le faire, et quand le bon elfe tendit la main, ils la lui tranchèrent avec son propre couteau. Le bras ensanglanté rentra dans la falaise, et comme l'elfe croyait que sa fiancée avait fait cela pour le trahir, on ne le revit plus jamais.




Compare two languages:













Donations are welcomed & appreciated.


Thank you for your support.