FRANÇAIS

La belle Catherinelle et Pif Paf Poltrie

TÜRKÇE

Soru-Cevap


- Bien le bonjour, Père Hollenthe.
- Merci bien, Pif Paf Poltrie.
- Pourrais-je épouser votre fille?
- Mais oui, si Mère Trait-la-Vache, frère Hautorgueil, sœur Tendre-Fromage et la belle Catherinelle sont d'accord, cela pourra se faire.
- Où est donc Mère Trait-la-Vache?
- Elle est à l'écurie et trait la vache.
- Bien le bonjour, Mère Trait-la-Vache.
- Merci bien, Pif Paf Poltrie.
- Pourrais-je épouser votre fille?
- Mais oui, si Père Hollenthe, frère Hautorgueil, sœur Tendre-Fromage et la belle Catherinelle sont d'accord, cela pourra se faire.
- Où est donc frère Hautorgueil?
- Il est dans la remise, à fendre du bois.
- Bien le bonjour, frère Hautorgueil.
- Merci bien, Pif Paf Poltrie.
- Pourrais-je épouser votre sœur?
- Mais oui, si Père Hollenthe, Mère Trait-la-Vache, sœur Tendre-Fromage et la belle Catherinelle sont d'accord, cela pourra se faire.
- Où est donc sœur Tendre-Fromage?
- Elle est au jardin, à couper des choux.
- Bien le bonjour, sœur Tendre-Fromage.
- Merci bien, Pif Paf Poltrie.
- Pourrais-je épouser votre sœur?
- Mais oui, si Père Hollenthe, Mère Trait-la-Vache, frère Hautorgueil et la belle Catherinelle sont d'accord, cela pourra se faire.
- Où est donc la belle Catherinelle?
- Elle est dans la chambre, à compter ses richesses.
- Bien le bonjour, belle Catherinelle.
- Merci bien, Pif Paf Poltrie.
- Veux-tu être ma fiancée?
- Mais oui, si Père Hollenthe, Mère Trait-la-Vache, frère Hautorgueil et sœur Tendre-Fromage sont d'accord, cela pourra se faire.
- Belle Catherinelle, combien as-tu dans ta dot?
- Quatorze pfennigs comptant, trois groschens et demi de dettes, une demi-livre de fruits séchés, une poignée de miettes, une poignée de carottes,
Et d'autres choses de cette sorte:
N'est-ce pas une belle dot?
Et toi, Pif Paf Poltrie, quel est ton métier? Es-tu tailleur?
- Bien mieux que cela.
- Cordonnier?
- Bien mieux.
- Paysan?
- Bien mieux.
- Menuisier?
- Bien mieux.
- Forgeron?
- Bien mieux.
- Meunier?
- Bien mieux.
- Faiseur de balais, peut-être?
- Oui, c'est ce que je suis: n'est-ce pas un beau métier?
"Merhaba ördek baba." - "Sağ olasın Kurugürültü." - "Kızınla evlenebilir miyim?" - "Tabii, tabii, ama anası sağmal ineğe, ağabeyi burnubüyüğe, ablası peynirciye sor bir kere; güzel Katrin de razı gelirse bu iş olur."

Sağmal inek nerde kalıyor?
Samanlıkta; süt sağıyor.

"Merhaba inek ana!" - "Sağ olasın kurugürültü." - "Kızınla evlenebilir miyim?" - "Elbette; ördek baba, ağabeyi burnubüyük, ablası peynirci ve de güzel Katrin razıysa, bu iş olur."

Nerede şu burnubüyük birader?
Odun kesiyor, çünkü para eder.

"Merhaba burnubüyük!" - "Sağ olasın kurugürültü." - "Kız kardeşinle evlenebilir miyim?" - "Elbette, ördek baba, inek ana, burnubüyük ve de güzel Katrin razı gelirse, neden olmasın?"

Güzel Katrin nerde kalıyor?
Odasında; para sayıyor.

"Merhaba güzel Katrin." - "Sağ olasın kurugürültü." - "Benim yavuklum olur musun?" - "Elbette. Eğer ördek baba, inek ana, ağabeyim burnubü- yük ve ablam peynirci razı gelirse, olur bu iş." - "Çok iyi, Katrin. Drahoma olarak ne vereceksin?" - "On dört fenik nakit, üç buçuk kuruşluk senet, yüz yirmi beş gram yemişli ekmek, bir avuç dolusu leblebi."

Bu kadardır benim drahomam,
O da canın isterse, başka anlamam!

"Kurugürültü, senin mesleğin ne ki? Sen terzi misin yoksa?" - "Ondan daha iyi." - "Kunduracı mı?" - "Ondan daha iyi." - "Çiftçi mi?" - "Ondan daha iyi." - "Marangoz mu?" - "Ondan daha iyi." - "Değirmenci mi?" - "Ondan daha iyi." - "Yoksa süpürgeci mi?" - "Üstüne bastın; bundan daha iyi meslek mi olur?"




Comparez deux langues:













Donations are welcomed & appreciated.


Thank you for your support.