DANSK

Lusen og loppen

FRANÇAIS

Le petit Pou et la petite Puce


Der var engang en lus og en loppe, som boede sammen. En dag, da de bryggede øl i en æggeskal, faldt lusen ned og brændte sig. Loppen begyndte at græde højt, og den lille dør spurgte da: "Hvorfor græder du, lille loppe?" - "Fordi lusen har brændt sig," svarede loppen.
Le petit pou et la petite puce vivaient ensemble, tenaient ensemble leur petite maison et brassaient leur bière dans une coquille d'œuf. Un jour le petit pou tomba dans la bière et s'ébouillanta. La petite puce se mit à pleurer à chaudes larmes. La petite porte de la salle s'étonna: "Pourquoi pleures-tu ainsi, petite puce?" – "Parce que le pou s'est ébouillanté."


Da gav døren sig til at knirke, og en kost, der stod i krogen, spurgte: "Hvorfor knirker du, lille dør?" - "Skulle jeg ikke knirke," svarede døren -
La petite porte se mit à grincer et le petit balai dans le coin demanda: "Pourquoi grinces-tu ainsi, petite porte?" – "Comment pourrais-je ne pas grincer!


"Lusen har brændt sig,
Le petit pou s'est ébouillanté,

loppen græder."
La petite puce en perd la santé."


Da begyndte kosten at feje af alle livsens kræfter, og en lille vogn, der kom kørende forbi, spurgte: "Hvorfor fejer du, lille kost?" - "Skulle jeg ikke feje," svarede kosten -
Le petit balai se mit à s'agiter de tous côtés. Une petite charrette qui passait par là, cria: "Pourquoi t'agites-tu ainsi, petit balai?" – "Comment pourrais-je rester en place!


"Lusen har brændt sig,
Le petit pou s'est ébouillanté,

loppen græder,
La petite puce en perd la santé,

døren knirker."
La petite porte grince à qui mieux mieux."


Da begyndte vognen at rende alt, hvad den kunne, og da den kom forbi møddingen, spurgte denne: "Hvorfor render du sådan, lille vogn?" - "Skulle jeg ikke rende," svarede vognen -
Et la petite charrette dit: "Moi, je vais rouler," et elle se mit à rouler à toute vitesse. Elle passa par le dépotoir et les balayures lui demandèrent: "Pourquoi fonces-tu ainsi, petite charrette?" – "Comment pourrais-je ne pas foncer!


"Lusen har brændt sig,
Le petit pou s'est ébouillanté,

loppen græder,
La petite puce en perd la santé,

døren knirker,
La petite porte grince à qui mieux mieux,

kosten fejer."
Le balai s'agite, sauve-qui-peut!"


Da begyndte møddingen at brænde i lys lue. Ved siden af den stod et træ, som spurgte: "Hvorfor brænder du, lille mødding?" - "Skulle jeg ikke brænde," svarede møddingen -
Les balayures décidèrent alors: "Nous allons brûler de toutes nos forces," et elles s'enflammèrent aussitôt. Le petit arbre à côté du dépotoir demanda: "Allons, balayures, pourquoi brûlez-vous ainsi?" – "Comment pourrions-nous ne pas brûler!


"Lusen har brændt sig,
Le petit pou s'est ébouillanté,

loppen græder,
La petite puce en perd la santé,

døren knirker,
La petite porte grince à qui mieux mieux,

kosten fejer,
Le balai s'agite, sauve-qui-peut!

vognen render."
La charrette fonce fendant les airs."


Da begyndte træet at ryste sig, så alle bladene faldt af. En pige, der kom forbi med et krus, så det og spurgte: "Hvorfor ryster du dig, lille træ?" - "Skulle jeg ikke ryste mig," svarede træet -
Et le petit arbre dit: "Alors moi, je vais trembler," et il se mit à trembler à en perdre toutes ses feuilles. Une petite fille, qui passait par là avec une cruche d'eau à la main, s'étonna: "Pourquoi trembles-tu ainsi, petit arbre?" – "Comment pourrais-je ne pas trembler!


"Lusen har brændt sig,
Le petit pou s'est ébouillanté,

loppen græder,
La petite puce en perd la santé,

døren knirker,
La petite porte grince à qui mieux mieux,

kosten fejer,
Le balai s'agite, sauve-qui-peut!

vognen render,
La charrette fonce fendant les airs,

møddingen brænder."
Les balayures brûlent en un feu d'enfer."


Da slog pigen sit krus itu og brønden, hun stod ved, spurgte da: "Hvorfor slår du dit krus itu, lille pige?" - "Skulle jeg ikke slå mit krus itu," svarede hun -
Et la petite fille dit: "Alors moi, je vais casser ma cruche," et elle la cassa. La petite source d'où jaillissait l'eau, demanda: "Pourquoi casses-tu ta cruche, petite fille?" – "Comment pourrais-je ne pas la casser!


"Lusen har brændt sig,
Le petit pou s'est ébouillanté,

loppen græder,
La petite puce en perd la santé,

døren knirker,
La porte grince à qui mieux mieux,

kosten fejer,
Le balai s'agite, sauve-qui-peut!

vognen render,
La charrette fonce fendant les airs,

møddingen brænder,
Les balayures brûlent en un feu d'enfer.

træet ryster sig."
Et le petit arbre, le pauvre, du pied à la tête il tremble."


Da begyndte brønden at stige og flød snart over alle bredder. Og så druknede de allesammen, pigen, træet, møddingen, vognen, kosten, døren, loppen og lusen.
"Ah bon," dit la petite source, "alors moi, je vais déborder," et elle se mit à déborder. Et l'eau inonda tout en noyant, la petite fille, le petit arbre, les balayures, la charrette, le petit balai, la petite porte, la petite puce et le petit pou, tous autant qu'ils étaient.





Sammenligne to sprogene:













Donations are welcomed & appreciated.


Thank you for your support.